Chirurgie de l’hallux valgus

La déformation est bien connue, l’extrémité du premier métatarsien se déplace en dedans (varus)  alors que le gros orteil se couche en dehors (valgus) en réalisant un angle dont le sommet crée une saillie (« oignon »).

L’appui sur le gros orteil est alors perturbé et la charge se reporte sur les petits orteils.

Les causes de l’ hallux valgus

Les facteurs favorisant sont multiples :

  • L’hérédité
  • Le sexe féminin
  • Le port de chaussures étroites
  • La longueur excessive du premier orteil

Comment peut évoluer cette déformation ?

Les modes évolutifs de l’ hallux valgus sont variables. La déformation peut ne pas être douloureuse et ne gêner uniquement que le chaussage.
Toutefois le plus souvent l’évolution est faite de poussées inflammatoires entre coupées de périodes d’accalmie.
Les motifs de consultations suivants sont les plus fréquents :

  • La saillie osseuse (oignon) devient inflammatoire et douloureuse.
  • Le gros orteil dévié en dehors entre en conflit avec le deuxième orteil source d’ongles incarnés à répétition ou de cors douloureux.
  • Les petits orteils sont refoulés par le gros orteil et se déforment en griffes avec des cors dus au conflit avec la chaussure.
  • Des durillons plantaires douloureux apparaissent par excès d’appui conséquence de l’insuffisance du gros orteil.

L’intervention chirurgicale

Si la gêne ou les douleurs sont importantes et que les traitements médicaux n’ont pas donné un résultat satisfaisant une intervention chirurgicale est souhaitable.
Cette opération a pour but de redresser le gros orteil et parfois les orteils voisins afin de remettre les os dans un axe correct.
La durée habituelle de l’intervention chirurgicale est de 30 minutes à 1h30 selon le nombre et le type de gestes réalisés.