Mon actualité

Retour aux actualités

Lésions vasculaires lors des ostéotomies de fermeture du tibia proximal

Introduction. – L’ostéotomie tibiale de valgisation par soustraction latérale est une option thérapeutiquedans le traitement de l’arthrose fémoro-tibiale médiale isolée sur genu varum. Les complications vas-culaires liées à cette chirurgie sont rares mais l’utilisation de la scie oscillante ou de l’ostéotome sontincriminées dans la survenue de cette complication. Il est important de connaître les étapes de cetteintervention présentant un risque vasculaire et les précautions à prendre dans le but de diminuer cerisque.

 

Hypothèse. – La réalisation du trait d’ostéotomie distal à la scie oscillante est une étape où le risque delésion vasculaire est élevé. L’utilisation d’un instrument protecteur placé en arrière du tibia diminue cerisque.

 

Matériel et méthode. – Dans cette étude descriptive cadavérique angiographique a été réalisée une ostéoto-mie tibiale par fermeture latérale sur 6 genoux cadavériques fléchis à 90◦et a été mesurée, sur des clichésfluoroscopiques après injection artérielle, la distance séparant les instruments de l’artère poplitée auxdifférentes étapes de l’intervention.

 

Résultats. – L’ostéotomie tibiale à la scie oscillante présente un risque de lésion vasculaire important : avecle genou fléchi à 90◦, l’artère poplitée est en moyenne située à 10,6 mm de la lame de scie. L’utilisationd’un instrument adapté placé en arrière du tibia permet de protéger les structures vasculaires.

 

Discussion. – L’ostéotomie tibiale de valgisation est indiquée dans l’arthrose fémoro-tibiale médiale etpeut être réalisée par fermeture latérale ou par ouverture médiale. Des lésions vasculaires sont pos-sibles avec l’ostéotomie par fermeture latérale et la pratique de cette chirurgie à 90◦de flexion du genouest recommandée même si certaines études ne confirment pas l’éloignement des vaisseaux poplités enflexion. Ce risque vasculaire doit rester présent à l’esprit. Il doit également tenir compte du débatte-ment de la scie oscillante utilisée et du trajet de coupe réalisé afin de protéger au mieux les structuresvasculaires.

 

Type d’étude. – Étude cadavérique descriptive. Niveau IV.

 

Lire l’article